Non à la pensée unique ! Oui à la liberté

Bonjour     visiteurs jour : 89     Total clics   :   532799       Sites associés 

Chercher 

Coucou et merci Merci            

Informations et loisirs

       
 
Clics 103

 

Tennessee Williams

 

Thomas Lanier Williams plus connu sous le nom de Tennessee Williams est né à Columbus dans le Mississippi le 26 mars 1911, et a passé son enfance, avec sa mère et sa sœur Rose, qu’il adorait, chez son grand-père, pasteur. Son père, qu’il détestait, était voyageur de commerce, presque toujours absent.

 

En 1937, il rompt avec sa famille lorsque Rose, schizophrène, subit une lobotomie qui la laisse très diminuée (il la prit en charge lorsque ses moyens financiers furent suffisants). (Cet épisode influença très probablement sa vision de la vie et son intérêt pour les inadaptés et les marginaux.)

 

 

En 1943, il se rend à Hollywood, engagé par la Metro Goldwyn Mayer pour faire l’adaptation cinématographique d’un roman à succès. Cette tâche l’ennuie et il écrit son propre scénario, que la MGM refuse.

 

Il en fait une pièce, la Ménagerie de verre, où il met en scène sa mère et sa sœur. Il connaît, alors à trente-quatre ans, une célébrité soudaine.


Il continu avec Un tramway nommé Désir, film d’Elia Kazan avec le jeune comédien Marlon Brando.


Il écrira dix-neuf pièces de théatre : Été et Fumées (1948), La Rose tatouée (1950), Camino Real (1953), La Chatte sur un toit brûlant (1955), La Descente d’Orphée (1957), Soudain l’été dernier (1958), Doux Oiseau de la jeunesse (1959), La Nuit de l’iguane (1961). La plupart ont été jouées en France. C’est Jean Cocteau qui adapta Un tramway nommé Désir, et Françoise Sagan Doux oiseau de la jeunesse. Au cinéma, les plus grands réalisateurs de sa génération, de Joseph Mankiewicz à John Huston, signèrent les adaptations.


Tout le théâtre de Tennessee Williams, où l’on voit l’influence de William Faulkner et de D.H. Lawrence, est traversé par des inadaptés, des marginaux, des perdants, des désemparés, auxquels va tout son intérêt, comme il l’explique dans ses Mémoires. À travers tous ces personnages, dans un mélange de réalisme et de rêve, dans le désastre ou la fantaisie, il mène une remarquable analyse de la solitude, qui fut la constante de sa vie.

 

Mort en 1983, il repose dans le cimetière Bellefontaine de Saint Louis dans le Missouri.

 

Romans

Le printemps romain de Mrs Stone, 1950, Une femme nommée Moïse, 1975

 

Recueils de nouvelles

Sucre d'orge, 1954, La statue mutilée, 1970 Le boxeur manchot, Le poulet tueur et la folle honteuse, Un sac de dame en perles

 

Poésie : Le belvédère d'été

 

Essai : Le cri, 1972

 

Autobiographie : Mémoires d'un vieux crocodile, 1975

 

Source Wikipédia l'encyclopédie libre

 

Tennesee Williams

Vos écrits vous engagent personnellement et ne sauraient engager le site.  Merci de respecter la loi et les personnes. Tout message contrevenant à la loi sera retiré dès qu'il sera signalé.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo     Le 23-4-2018.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    210735   dont aujourd'hui :   89    En ligne actuellement :  2      Total des clics   532799