Non à la pensée unique ! Oui à la liberté

Bonjour     visiteurs jour : 81     Total clics   :   532481       Sites associés 

Chercher 

Coucou et merci Merci            

Informations et loisirs

       
 
Clics 107

Juillet 2006    

Noam Chomsky

 

L'homme qui a tout compris du fonctionnement des médias. Les journalistes doivent d'abord penser à leur carrière, obéir à leur patron, satisfaire leurs clients les annonceurs, être rentables, et accessoirement informer le public. Heureusement avec internet des réseaux d'information échappant aux puissants et aux multinationales se mettent en place. Espérons qu'ils ne seront pas étouffés par un excès d'informations incontrôlables

 

Déclaration de Toronto


La vérité qui fait scandale

 

Linguiste de réputation mondiale, Noam Chomsky est l'un des plus violents adversaires de george bush et de la politique étrangère des Etats-Unis, qu'il qualifie toujours d'Etat terroriste.

 

Il est le fils d'un spécialiste de l'hébreu qui a fui la Russie en 1913 pour éviter la conscription. Dans les années 60, il révolutionne la linguistique avec la grammaire générative, qui postule que les structures du langage sont innées. C'est un système biologique comme le système immunitaire, propre aux humains. Toutes les langues partagent des structures communes sous-jacentes, une sorte de grammaire universelle, que l'enfant possède dès la naissance. Les idées de Chomsky bousculent les théories, jusque-là dominantes, des béhavioristes, pour qui le langage s'acquiert par l'expérience.

 

Comme dans tout il y a probablement des deux à retenir. Socrate qui accouchait les idées avait plus ou moins démontré que la connaissance était en nous avant même qu'on nous la révèle.


Très engagé contre la guerre au Vietnam, il devient le chef de file du gauchisme américain. Depuis, il tire à boulets rouges sur la politique étrangère des Etats-Unis, qu'il juge criminelle : « Si les lois de Nuremberg étaient appliquées, tous les présidents américains de l'après-guerre auraient été pendus ».
On peut sans doute faire une exception pour John Fitzgerald Kennedy qui lui a été assassiné selon toute vraisemblance pour avoir voulu la paix.

Noam Chomsky : la fabrication du contentement

 

J'adore son amour des intellectuels :

 « Les Américains étaient prêts à entendre ce que j'ai dit. L'attaque est venue des intellectuels, dont la nature est d'être foncièrement malhonnête, car ce sont des relais du pouvoir. ».

 

L’affaire Faurisson
Au départ une pétition lancée en 1979 aux Etats-Unis, qui rassembla plus de 500 signatures, dont celle de Noam Chomsky, pour « assurer la sécurité et le libre exercice de ses droits légaux » à Robert Faurisson, un professeur de la faculté de Lyon, dont les « recherches » ont pour objet de nier la réalité du génocide juif sous le régime de l’Allemagne nazie.
 
Chomsky taxé de révisionniste du justifier sa position :  "la liberté d’expression, pour être réellement le reflet d’une vertu démocratique, ne peut se limiter aux opinions que l’on approuve, car même les pires dictateurs sont favorables à la libre diffusion des opinions qui leur conviennent. En conséquence de quoi la liberté d’expression se doit d’être défendue, y compris, et même avant tout, pour les idées qui nous répugnent ".
 
Le sujet est délicat et c'est le point faible des vraies démocraties qui bien entendu n'existent pas.
 

 

Autres critiques de bush
En envahissant l'Irak, ils avaient prévu l'accroissement probable du terrorisme. Ils n'en ont eu cure. Leur priorité majeure était de mettre la main sur le pétrole du Proche-Orient. Pas parce qu'ils en ont besoin. Mais, comme le dit Zbigniew Brzezinski, pour avoir "un moyen de pression crucial" sur leurs rivaux européens et asiatiques. Cela a eu pour effet de nous faire détester partout.

 

 

 Mini Biographie

1928 Naissance à Philadelphie.

1955 Doctorat de linguistique de l'université de Pennsylvanie.

         Enseigne au MIT.

1957 Son ouvrage « Syntactic Structures » révolutionne la linguistique.

1964 Milite activement contre la guerre du Vietnam, en encourageant notamment la grève d'impôts.

1968 Publie « American Power and the New Mandarins ».

2001 « 9-11 », recueil d'interviews sur le 11 Septembre
 

Pirates et Empereurs, le terrorisme international dans le monde actuel
Traduit de l’anglais par Jean-Paul Mourlon Septembre 2003
362 pages. 20 euros.

Le titre nous vient d'une anecdote d'Alexandre le Grand, racontée par Saint-Augustin.

 

Alexandre le Grand ayant capturé un pirate lui demanda comment il osait "masacrer pour piller" les bateaux qu'il attrapait. Celui-ci lui répondit : "Et toi, comment oses-tu "masacrer pour piller" le monde entier ? Comme je n’ai qu’un petit navire, on m’appelle voleur ; et toi, qui possèdes une vaste flotte, on t’appelle empereur."

C’est toute l’histoire de ce livre.

 

 

 

J'adore son opinion sur les médias 

Un « système de "marché dirigé" », où l’information est un produit, que les médias, (comme n’importe quelle société commerciale), cherchent à écouler sur un marché.

Les exigences de profit et de rentabilité communes à toute entreprise commerciale entraînent, en plus des pressions politiques, un ensemble de contraintes structurelles, et notamment, une triple dépendance des médias, à l’égard de leurs propriétaires, de leurs annonceurs, et de leurs sources d’information, la rentabilité limitant la possibilité d’investigations personnelles.

 

De toutes ces contraintes, découle une certaine orientation de l’information, dans sa forme et dans son contenu, et la sélection préférentielle d’un personnel en phase avec ces principes.

 

« Ce n’est pas une conspiration mais une analyse institutionnelle », conclut Noam Chomsky. Et on se demande comment une évidence si limpide peut-elle échapper à tous ces « grands esprits »...

 

 

Déclaration de Toronto

Nous bénéficions de grands privilèges et d'une liberté remarquable. Ce patrimoine a été conquis de haute lutte... Nous pouvons le négliger et plonger dans le pessimisme. Nous pouvons l'utiliser pour créer ou recréer les bases d'une culture démocratique efficace grâce à laquelle le public jouerait un rôle dans les choix politiques »,

 


Ce qui est surprenant, dit-il à propos du World Trade Center, ce n'est pas l'événement - il y a plein d'atrocités dans le monde -, mais la direction vers laquelle les armes étaient pointées. D'habitude, ce sont l'Europe et les Etats-Unis qui détruisent les autres.
 
Imaginez qu'Al-Qaeda ait réussi à bombarder la Maison-Blanche, tué le président, installé un dictateur militaire, assassiné 50 000 à 100 000 personnes - si on ajuste les chiffres à la population américaine -, en ait torturé 700 000 autres, ait établi un centre terroriste international... Cela aurait été bien pire que le 11 Septembre.
Eh bien, cela s'est produit réellement au Chili le 11 septembre 1973
(coup d'Etat de Pinochet).
L'Amérique et la Grande-Bretagne ont donné leur appui. Mais on n'en parle pas parce que c'étaient nous, les agresseurs. »
 
 
 
 
 
Noam Chomsky

Vos écrits vous engagent personnellement et ne sauraient engager le site.  Merci de respecter la loi et les personnes. Tout message contrevenant à la loi sera retiré dès qu'il sera signalé.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 22-4-2018.   Titre  


Jean le 11-9-2007. La France avec Nicolas Sarkozt

Stupéfiant ! Les médias qui nous débitaient une pensée unique sclérosée depuis près de trente ans, avecs l'élection de Nicolas Sarkozy évoluent dans leur façon de penser de façon extraordinaire. Dans les micro-trottoire on ne nous présente plus exclusivement des gens pour les grèves inconditionnelles et sans limite, on ne dit plus que les jeunes de Banlieu qui mettaient le feu aux bus avec des gens dedans sont des braves gens. Hallucinant cette rapidité des journalistes à retourner leur veste ! Non j'exagère, ils le font le plus discrètement possible, mais ils le font. Même le nouvel obs qui approuve le plan anti-glandouille des banlieues.


Jean le 21-7-2006. J'exulte, je viens de trouver le plus grand intellectuel du monde

Et il pense comme moi ! Enfin d'accord c'est moi qui essaie de penser au millième comme lui mais n'empêche, quelle joie de se sentir moins seul dans ce monde à la pensée écrasée par les intellectuels et les médias.

 

Total des visiteurs  :    210607   dont aujourd'hui :   81    En ligne actuellement :  1      Total des clics   532481