Non à la pensée unique ! Oui à la liberté

    visiteurs jour : 132     Total clics   :   16257909     La vérité     Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Robert-Arlette     Santé corona

Un jour d'épaules nues où les gens s'aimeront (Louis Aragon)

A la poésie, l'art, la musique, la littérature, la sagesse, au romantisme
toutes ces choses qui font que la vie vaut la peine d'être vécue !

Merci. Coucou et merci
 
Clics 24481

  

Jean d'Ormesson : "Odeur du temps"

Le titre

 

Il est tir d'un pome de Guillaume Apollinaire : L'adieu

J'ai cueilli ce brin de bruyre
L'automne est morte souviens-t'en
Nous ne nous verrons plus sur terre
Odeur du temps Brin de bruyre
Et souviens-toi que je t'attends

 

 

Rsum

 

Ce livre est une slection parmi le millier de chroniques que Jean d'Ormesson a publie de 1969 2007. Les chroniques retenues concernent les thmes qui lui sont cher : la littrature, les voyages, lavenir du monde et son pass. Trente ans de penses et galerie de portraits littraires.

 

Dans son avant-propos il prcise
Qu'il aime sa fille, qui dite ce livre.
Qu'il a aim travailler mais aussi ne rien faire.
Qu'il a surtout aim partir,

 

aller ailleurs, me promener, le nez en l'air et les mains dans les poches, travers le vaste monde. (...) Et toujours je revenais Rome, Venise, la Toscane, l'Italie, la Grce, notre Mditerrane et ces les dvores de soleil o j'ai tant rv de m'installer, loin du vacarme des grandes villes.


Qu'est-ce qui a compt pour moi? Les livres. Je leur ai vou un culte, je leur ai consacr le plus clair de mon temps () un tout petit nombre apparat dans ces pages: Chateaubriand, videmment, Toulet, Joyce, Cioran, Aragon, Yourcenar, quelques autres...Ils sont l'avant-garde d'un immense cortge qui n'en finit pas de nous entraner derrire lui.

 

"Qu'est ce qu'ils nous apprennent, Aragon et Yourcenar, et Borges et Cioran, et les autres ? Que selon la formule de Pessoa, 'La vie ne suffit pas' et que la littrature est l pour nous lever un peu au-dessus de nous-mmes."

 

Il termine pour mon got en apothose par deux chroniques sur lart de vivre loin du bruit et des fureurs de la civilisation , loin des calculs lectoraux, de qui sera lu Prsident alors que la vie est si belle et si paisible sur une le grecque en Mditerrane.

Il aime les bains de mer, le ski, les femmes et les livres. (Dans l'ordre qu'il vous plaira !)

Ce livre dessine le portrait de leur auteur, Le vagabond qui passe sous une ombrelle troue . Il peut se lire par bribes, un jour une chronique, un autre jour une autre, dans nimporte quel ordre.

 

Jaime beaucoup Jean dOrmesson parce que jai limpression dtre en pays connu, avec quelquun que je comprends ce qui mmerveille vu son intelligence, son savoir son franc parler et sa bonne humeur. Ses apparitions la tlvision mont toujours bloui tant elles me changeaient de ces intellectuels de gauche la pense unique, vritables robinets paroles distillant la mdiocrit voire limbcillit. Borns, refusant tout dialogue, tout argument diffrent de leur catchisme. On voit bien aujourdhui dans quelle impasse cela nous a men : des ghettos, des franais de troisime gnration refusant la France, la perte des valeurs du pays des droits de lhomme. Ne croyez pas que jadmire lancien rgime, jadmire lhomme parce quil est admirable.

 

Jean                                  

 

Ormesson odeur du temps

Vous tes responsables de ce que vous crivez, sachez rester correcte. Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
dcroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
flicitations.
Pseudo     Le 18-9-2021.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    4137469   dont aujourd'hui :   132    En ligne actuellement :  1      Total des clics   16257909