Non à la pensée unique ! Oui à la liberté

Bonjour     visiteurs jour : 77     Total clics   :   4312207


 


Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront (Louis Aragon)
A la poésie, l'art, la musique, la littérature, la sagesse, au romantisme et à toutes ces choses qui font que la vie vaut la peine d'être vécue !

Merci. Coucou et merci
 
Clics 3257

Que Venise est belle

JEAN D'ORMESSON

Homme de lettres et académicien français
Né à Paris le 16 juin 1925

«Les honneurs, je les méprise, mais je ne déteste pas forcément ce que je méprise.»

Jean d'Ormesson


D'un père ambassadeur du Front populaire et ami de Léon Blum, Jean d'Ormesson se voit dispenser une éducation privilégiée, dans le respect des valeurs traditionnelles. Évoluant dans un cadre libéral, il entame un parcours sans entrave. Élève brillant, il accumule les diplômes : agrégé et diplômé d'études supérieures de philosophie, normalien... Cet érudit ne s'arrêtera pas là. Jean Lefèvre, comte d'Ormesson, embrasse une carrière de haut fonctionnaire devenant président du conseil international de la philosophie et des sciences humaines à l'Unesco. Il s'essaie également à l'écriture : 'L'amour est un plaisir', 'Du côté de chez Jean'. Ses oeuvres dénotent insouciance et joie de vivre. Mais c'est en 1971 que débute réellement sa carrière littéraire, avec la parution de 'La gloire de l'Empire', Grand Prix du roman de l'Académie française. Nomé académicien le 18 octobre 1973, il occupe le fauteuil de Jules Romains. Il ne néglige pas pour autant son statut de directeur au journal 'Le Figaro'. Aspirant à un monde "traditionnellement moderne", il insuffle à ses écrits un peu de lui et ce n'est pas pour déplaire ! Hissé par l'Académie au rang "d'immortel"

Ses auteurs préférés sont Saint-Simon, Chateaubriand et Marcel Proust.

 

Messages :


Monsieur d'Ormesson,
Je tiens à vous dire merci pour le livre "ARAGON PARMI NOUS". Vous contribuez à faire connaître cet écrivain de haut rang et je vous en suis très reconnaissante !
...

Monsieur d'Ormesson, merci de poser sur nous votre regard heureux, et de sourire à la vie avec tant de bonheur. Votre voix reflète cette joie et cet enthousiasme de la vie. Tout votre être a la politesse de nous donner envie de croire qu'elle est belle.
Vous dites: " Je ne peux pas être dans deux endroits à la fois". Votre talent d'écrivain vous permet beaucoup plus, vous êtes dans mille foyers à la fois. Vous vous échappez à vous-même. Je vais vous retrouver dans ‘C'était bien’, je ne peux m'empêcher de penser qu'il doit être bien d'être celle sur qui votre beau regard se pose.
Monsieur d'Ormesson, je vous admire et vous aime.
Vous êtes plus qu'un "honnête homme", puisque vous mêlez talent, immense culture, élégance et fantaisie.


Source : Evenne, messages à Jean d'Ormessson

 

 

Je me suis toujours méfié de trois choses : la météo, la Bourse, les sondages. En gros, elles fonctionnent très bien. Dans le détail, c'est plus risqué.


 

Tout le bonheur du monde est dans l'inattendu.

Extrait d'une interview dans Libération - 23 Décembre 2000


Tout le problème est de s'élever, de se distinguer, sans se séparer des autres hommes.
Extrait d'un Entretien avec Pascale Frey - Janvier 1994


Les 33 citations de Jean d'Ormesson dans Citations du Monde sur Evene.fr



SES LIVRES


C’était bien (5 étoiles)

L’auteur nous livre ses mémoires, et cherche à anticiper sa mort. Sur cette terre périssable, il a aimé les livres, les femmes et les bains de mer. Avec une allégresse ironique et un peu mélancolique, il communique...


Et toi mon coeur, pourquoi bats-tu

Ce livre aspire à donner un peu de plaisir, d’émotion, à rendre la vie un peu plus belle. Grâce à... la littérature, bien sûr ! Elle qui sait parfois transformer de fond en comble notre existence. Vers, morceaux...



ET AUSSI :

- C’était bien
- Voyez comme on danse
- Le rapport Gabriel
- Une autre histoire de la littérature française
- Casimir mène la grande vie
- Presque rien sur presque tout
- Aragon parmi nous
- La gloire de l’empire
- Histoire du juif errant
- Le vent du soir
- Au plaisir de Dieu
- Tous les hommes sont fous
- Le bonheur à San-Miniato

Jean d'Ormesson

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 13-12-2018.   Titre  


daniel le 23-4-2012. Le magicien des mots
Monsieur d'Ormesson, comme je vous envie de pouvoir pénétrer l'âme de vos lecteurs par mille petits chemins, et maints artifices. Chemins courts ou destinations lointaines, échelonnées dans l'espace et le temps. Ainsi, vous nous guidez à travers eux, vous nous emmenez, tout du long, prenant soin de semer tout au long de ces parcours, de petits cailloux blancs. Cailloux qui nous servent de repères quand nous paraissons perdus, de références bien senties et d'affirmations imagées pour situer l'endroit, ou l'atmosphère qui s'en dégage. Et soudain par une impromptue digression, vous nous engagez sur une fausse route, vers d'autres réflexions, comme d'autres horizons.
Tout est fait dans vos récits, tout y est dit pour attiser notre soif d'apprendre, notre désir de vivre et de comprendre la vie et son aboutissement qui est la mort ...Emmenez-nous au bois, pendant qu'il nous reste le temps de l'espérance et la force d'y croire encore.


Robert le 7-8-2011. Ecrire à Jean d'Ormesson
Pour écrire à un auteur la tradition veut qu'on passe par son éditeur. Amélie Nothomb précise qu'il y a quelque part des règles sur l'art épistolaire, entre autre de témoigner de l'intérêt à la personne à qui on écrit.. ça paraissait évidement.
Il soir être également possible d'adresser une lettre à un académicien directement à l'académie française.


BOYER le 10-10-2010. Dieu existe - t - il?
Votre entretien avec Mr PPDA a retenu mon attention. Particulièrement lorsque vous dites que vous êtes agnostique. j' aimerais avoir votre adresse postale ou autre pour m'entretenir avec vous sur ce sujet.
mon adresse postale : BOYER Eloi
2 rue Charles baudelaire
97480 ST JOSEPH
Iles de la Réunion


luc le 20-7-2009. Dieu, sa vie, son oeuvre
on a beaucoup de plaisir à vous voir à la télévision; on sait qu'on va être charmé à vous écouter. Mais qu'est-ce qui vous a pris d'écrire ce pensum, sinon la jubilation de jouer un tour au lecteur. Heureusement il y a les chapitres II et XI pour vous racheter. Lire un livre qui ennuie est un supplice. Après cela, je ne suis pas sûr qu'il y ait une place pour vous au ciel.


Sidonie le 21-3-2009. Qu'ai-je donc fait?
Dernier livre de mon auteur préféré.Un régal! Je lui ai écrit et(Dieu merci!) il m'a répondu, je garde cette carte avec bonheur.Je suis née le 17 Juin 1925,un jour après Jean d'O; hier, vendredi 20 Mars, j'ai vu, sur ITV, une interview de Maya à  cet ilustre écrivain.Je me suis régalée. J'aimerais lui écrire de nouveau, sans, cette fois , passer par son Editeur.Cela est-il possible, sans nuire à son intimité.? Merci

 

Total des visiteurs  :    1119174   dont aujourd'hui :   77    En ligne actuellement :  2      Total des clics   4312207