Non à la pensée unique ! Oui à la liberté

Bonjour     visiteurs jour : 469     Total clics   :   3483181


 


Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront (Louis Aragon)
A la poésie, l'art, la musique, la littérature, la sagesse, au romantisme et à toutes ces choses qui font que la vie vaut la peine d'être vécue !

Merci. Coucou et merci
Chercher 
 
Clics 1446

 

Ada Lovelace

Augusta Ada King, comtesse Lovelace

Ada Lovelace, née à Londres le 10 décembre 1815 et morte à Londres le 27 novembre 1852, est principalement connue pour avoir écrit une description de la machine analytique de Charles Babbage, un ancêtre mécanique de l'ordinateur. Elle est assez célèbre dans les pays anglo-saxons et en Allemagne; elle est moins célèbre en France, mais de nombreux informaticiens connaissent le langage "Ada" nommé ainsi en son honneur.

 

Ada Lovelace, fille du poète lord Byron et de sa femme Annabella Milbanke, écrivit les premiers «algorithmes» du monde, pour  la machine de Charles Babbage. Algorithme est un nom de son invention inspiré par un mathématicien arabe célèbre (dans le milieu des mathématiques !) Muhamad ibn Musa Al'Khowarizmi, un clerc de Tashkent, la capitale de l’Ouzbékistan, qui développa au neuvième siècle après J.C. le concept d'une suite d'instructions à suivre pour atteindre un but.

 

 

A sa naissance (10 décembre 1815) Byron épousa Annabella Milbanke à contrecœur pour éviter un scandale. Annabella quitta Byron le 16 janvier 1816, gardant Ada avec elle. Le 21 avril, Byron signa l'acte de séparation, puis quitta le Royaume-Uni pour toujours. Il ne les revit jamais.

 

 

Annabella adorait les mathématiques, c'est elle qui y aurait initier Ada dès sa plus tendre enfance. (Ce n'est pas certain, ce qui est certain c'est que la fille eut la même passion pour les mathématiques que sa mère) Elle reçut une éducation privée en mathématiques et en sciences.

 

Ada fit partie des Bluestockings dans sa jeunesse. L'expression "Bluestockings " "bas-bleu" apparaît au XIXe siècle pour désigner une femme de lettres. Le terme a rapidement pris une connotation péjorative, comme celui de femmes savantes chez Molière.

 

Elle se maria en 1835 à William King, 1er comte Lovelace. Ils eurent trois enfants : Byron, né le 12 mai 1836, Annabella (Mademoiselle Anne Blunt) née le 22 septembre 1837 et Ralph Gordon né le 2 juillet 1839. La famille vécut à Ockham Park, à Ockham. Son titre et son nom complet furent pendant la plus grande partie de sa vie La très honorable Augusta Ada, comtesse Lovelace. Elle est plus connue sous le nom de Ada Lovelace.

Elle connut Mary Sommerville, éminente chercheuse et auteur scientifique du XIXe siècle, qui la présenta à Charles Babbage le 5 juin 1833. Parmi ses autres connaissances, on compte David Brewster, Charles Wheatstone, Charles Dickens et Michael Faraday.

 

 

La machine de Babbage

Elle passa neuf mois, entre 1842 et 1843 à traduire du français, pour Babbage, le mémoire du mathématicien italien Federico Luigi, comte de Menabrea (1809-1896) sur la machine analytique. Elle ajouta à cet article plusieurs notes qui mentionnaient une méthode très détaillée pour calculer les nombres de Bernoulli avec la machine.Ces notes sont considérées par les historiens comme le premier programme informatique au monde.

 

Les écrits de Lovelace montrent certaines possibilités de la machine que Babbage n'a jamais publiées, comme l'hypothèse que « La machine pourrait composer de manière scientifique et élaborée des morceaux de musique de n'importe quelle longueur ou degré de complexité. ».

 

 

Le premier "programmeur au monde à écrire des algorithmes fut donc une femme : Ada Lovelace

La ruine et la mort

Dans l’espoir de subventionner les projets de Babbage, qui n'avait pas obtenu de financement du gouvernement britannique, Lady Ada se mit à jouer. Elle travailla à un système qui devait lui permettre de remporter le derby d'Epsom mais ne l'entraîna que dans l'accumulation de dettes.

Elle mourut à l'âge de 36 ans d'un cancer de l'utérus, après avoir été saignée à mort par ses médecins. Elle fut enterrée conformément à son souhait près de son père qu'elle n'avait jamais connu, à l'église Sainte Marie Magdalene de Hucknall, à Newstead Abbey, dans le comté de Nottingham.

 

 

Notoriété posthume

 

Tombés dans l'oubli, Ada Lovelace et ses travaux furent exhumés avec l'avènement de l'informatique. Le nom d'Ada apparaît pour la première fois pour nommer le langage de programmation conçu entre 1977 et 1983 pour le Ministère de la Défense américain (DoD) par une équipe de CII Honeywell Bull dirigée par le Français Jean Ichbiah, le 2 mai 1979.

L'idée de baptiser le langage du nom d'Ada est attribuée à Jack Cooper, du Naval Material Command, et remonte à juillet 1978.

 

On peut voir le portrait d'Ada Lovelace sur les hologrammes d'authentification des produits Microsoft.

 

Source : Wikipédia l'encyclopédie libre

 

Ada Lovelace

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 25-4-2017.   Titre  


Jean le 11-12-2012. Merci Anna
Merci pour ce témoignage.


anna le 10-12-2012. les femmes méconnues
je suis surprise de cette découverte. fière de savoir que la première programmeuse est une femme . Comme toujours meconnue parmi les ignorées. Merci Google

 

Total des visiteurs  :    861994   dont aujourd'hui :   469    En ligne actuellement :  7      Total des clics   3483181