Non à la pensée unique ! Oui à la liberté

Bonjour     visiteurs jour : 170     Total clics   :   4052169


 


Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront (Louis Aragon)
A la poésie, l'art, la musique, la littérature, la sagesse, au romantisme et à toutes ces choses qui font que la vie vaut la peine d'être vécue !

Merci. Coucou et merci
 
Clics 2526

Juillet 2009             

 

 

Les paradis fiscaux : le dopage de l'économie mondiale

 

Le Tour de France des Paradis Fiscaux est organisé par le collectif d'ONG "Paradis fiscaux et judiciaires" dont fait partie le Comité catholique contre la faim et pour le développement CCFD-Terre Solidaire, Attac, Survie, le Secours catholique, le Syndicat national de la magistrature, le Syndicat national unifié des impôts...

 

Les explications de Jean Merckaert, à l'origine de la manifestation :


Cette année est symbolique puisque le Tour de France traverse trois grands paradis fiscaux : Monaco, Andorre et la Suisse. Si le Tour s'est déjà arrêté dans des pays frontaliers, une telle concentration de paradis fiscaux dans son tracé est une première.
Ensuite dans quelques jours se tiendra le sommet du G8, et en septembre prochain aura lieu le G20, où la question des paradis fiscaux sera à l'ordre du jour (Grâce à Nicolas Sarkozy). Il ne s'agit pas de s'opposer au Tour de France. Pour la métaphore pourtant, le dopage est au Tour de France ce que les paradis fiscaux sont à l'économie mondiale. Chacun à leur façon ils organisent la triche. Et la légitiment. (Organiser et légitimer sont des mots inappropriés puisque la lutte contre le dopage a été menée en premier dans les milieux cyclistes. De plus tous les sports sont concernés et ce depuis bien longtemps. Le monde n'est pas binaire avec les bons d'un côté en blanc et les méchants de l'autre en noir.)

 

Les actions :
A Monaco, nous organisons dès vendredi un « contre la montre » contre les paradis fiscaux. Une trentaine de coureurs amateurs membres des associations du collectif d'ONG « Paradis fiscaux et judiciaires », dont fait partie la CCFD- Terre Solidaire, défileront à la frontière monégasque. Ils seront déguisés en palmiers. L'objectif sera d'illustrer notre cause. Ensuite, nous irons dans les rues faire du tractage, avec des banderoles et des animations tout le long du Tour.

 

L'objectif de ce tour de France des paradis fiscaux.
Il s'agit de sensibiliser les populations et les gouvernements. L'idée est de continuer sur la lancée du G20 pour que les engagements pris soient suivis de faits. Par ailleurs, nous essaierons de faire passer certains messages comme la banalisation de l'échange automatique d'informations ou encore la fixation de vraies listes grises et noires qui prendraient également en compte les paradis judiciaires comme la Grande Bretagne.

 

Les spectateurs du Tour de France sont-ils vraiment concernés ?
La majorité des citoyens pensent que les paradis fiscaux sont des questions qui ne les concernent pas. En réalité, chaque année en France, entre 40 et 50 milliards d'euros s'évaporent des caisses de l'Etat. Cela correspond à deux fois le déficit de la Sécurité sociale. Pour les pays en voie de développement, les sommes perdues sont pharaoniques. Elles sont estimées entre 500 et 800 milliards de dollars chaque année par la Banque mondiale. Un chiffre qui représente 10 fois l’aide au développement mondial vers ces pays. (C’est donc bien un problème mondial qui nuit à l’ensemble de l’humanité.)

Les citoyens ont un rôle à jouer dans cette dénonciation. Les comités d'entreprise ont, par exemple, le pouvoir de faire auditer leurs firmes, de leur demander des comptes. Si les salariés étaient davantage sensibilisés alors ils pourraient agir. Ensuite, il est toujours possible de se retirer de sa banque quand, à l'image la BNP, celle-ci détient de nombreuses filiales dans des paradis fiscaux. Cela pourrait mettre fin à l'hypocrisie générale qui entoure ces questions fiscales.

 

De quelle hypocrisie parlez-vous ?

L'hypocrisie des Etats et des gouvernements des pays riches. Comme la France qui dénonce ces paradis fiscaux mais qui ne fait rien pour auditer les entreprises basées sur son territoire. Ou qui n'hésite pas à organiser le célèbre Tour de France dans des pays classés sur les listes « grise » ou « noire » de l'OCDE.

 

Source : Propos receuillis par Julie de la Brosse pour lexpansion.com


Ne nous trompons pas de cible. La France seule ne peut rien, que nuire à son économie en prenant des mesures plus draconiennes que ses voisins. Alors au lieu de s'attaquer comme toujours à Sarkozy les médias ferraient bien de s'attaquer à l'Europe.

 

La critique contre la France qui n’audit pas les entreprises ou qui organise le tour de France dans 3 paradis fiscaux est une mauvaise critique, la France seule ne peut rien sinon s’affaiblir face à ses concurrents.

 

C'est du monde entier que viendra la solution, et à ce niveau l'Europe doit et peut agir. Réclamer des listes noir et des listes grises à l’Europe et réclamer des pénalités financières décidées au niveau européen est la seule voie. Cette lutte n’est ni de gauche ni de droite, elle est pour le bien de tous. En vouloir en faire un combat politicien est une grave erreure.

 

CRJO                                    


 

 

Le tour de France des paradis fiscaux

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 20-8-2018.   Titre  


Jean le 18-8-2011. La crise est là ! Les paradis résistent.
2008 a vu une crise aussi calamiteuse que c elle de 1929, à cause de la folie et de la malhonnêteté des banques américaines et de complicités au plus haut, ne l'oublions jamais. Les pays occidentaux ont jugulé la catastrophe à grand renfort d'emprunts alors qu'ils étaient déjà endettés de façon excessive et aujourd'hui nous sommes au bord de la déroute. Certes des mesures fortes ont été prises contre les paradis fiscaux, la Suisse par exemple a du lâcher beaucoup de lest, et d'autres aussi mais nous sommes encore immensément loin du but.
C'est le moment de se réveiller et de pétitionner, au niveau de l'Europe sinon au niveau de la France seule ce serait un suicide.
Les peuples se plaignent que l'Europe ne s'occupe pas d'eux mais que font-ils pour que l'Europe réagisse ? Où sont les grandes manifestations regroupant tous les pays de la zone euro face au parlement européen ? où ? Allez ! les gars au boulot, notre avenir est la bas.


Robert le 25-7-2010. Paradis ? pas pour la Bettencourt !
L'argent ne fait pas le bonheur disent les riches. Les pauvres ne peuvent pas le savoir et croient que les riches disent ça pour les empêcher eux d'essayer d'avoir de l'argent. (Ce qui est aussi vrai)
La vie actuelle de Liliane Bettencourt entourées de requins de tous bords et attaquée par sa propre fille en est un exemple frappant.

Et son île aux Seychelles ? A quoi bon possédser une telle île dans ces conditions ?


Jean le 3-1-2010. Tour de France prémonitoire ?
On peut dire qu'en 2009 les paradis fiscaux en ont pris un grand coup dans la tronche. Mais rassurez-vous ils se réorganisent déjà ! En attendant l'Italie de Berlusconi à fait très fort avec son amnistie fiscale le fisc Italien à récupéré 5 milliards d'euros soit environ 5% des 100 milliards rapatriés.

Quand à la France va t-elle engager un bras de fer avec la Suisse et la Banque HSBC qui s'est fait voler une liste de ses clients français ? Nous le saurons au prochain épisode.

 

Total des visiteurs  :    1101028   dont aujourd'hui :   170    En ligne actuellement :  3      Total des clics   4052169