Non à la pensée unique ! Oui à la liberté

Bonjour     visiteurs jour : 22     Total clics   :   4191676


 


Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront (Louis Aragon)
A la poésie, l'art, la musique, la littérature, la sagesse, au romantisme et à toutes ces choses qui font que la vie vaut la peine d'être vécue !

Merci. Coucou et merci
 
Clics 2727

Le 7 Avril 2006

 

 

La retraite par capitalisation

 

En France nous avons échappé au système de retraite par capitalisation. Merci a de Gaulle pour la retraite par répartition et merci à la gauche (et oui je confirme, merci à la gauche) d’avoir empêché la réforme du système de retraite français vers la capitalisation comme une partie de la droite avait tenté de le faire en 1999.

Imaginez, la bourse était alors au plus haut et depuis elle a beaucoup dégringolé comme nous allons le voir.

 

Le système des retraites britannique financé par la capitalisation est en crise. Les fonds de retraite ne se remettent pas du krach boursier de 2002 et le « trou » financier est abyssal.

 

Le 28 mars 2006 un million de fonctionnaires anglais étaient en grève pour protester contre une réforme des retraites du gouvernement rognant leurs avantages. C'est tout le système des retraites britannique, financé principalement par la capitalisation, qui traverse une grave crise.

 

Mis en place en 1946, le retraité britannique, du public comme du privé, a droit à une retraite de base versée par le gouvernement, qui s'élève au maximum à environ 570 euros pour une personne célibataire et à 875 euros pour un couple. Une retraite de misère, chaque employé doit financer sa propre retraite via le versement volontaire d'environ 7% de son salaire à un fonds de pension privé, géré par son employeur.

 

Avec le krach boursier de 2002 et le vieillissement de la population, le système est aujourd'hui  très déficitaire avec un  « trou » de 530 milliards de livres dans le secteur public et 150 milliards de livres dans le privé.

 

Souvenez vous de l'« affaire Maxwell » : le magnat de la presse avait ponctionné le fonds de pension de ses salariés pour éponger ses dettes. Ces dernières années, 85 000 employés ont découvert qu'ils avaient perdu tout ou partie de leur retraite.

 

Un nombre croissant d'employés doute des bienfaits de la retraite par capitalisation et choisissent de s'organiser eux-mêmes. Ces dernières années, le nombre d'employés adhérant à des fonds de pension a chuté de un million de cotisants. Avec cette conséquence : il y a quelques mois, une étude estimait ainsi que plus de 12 millions de Britanniques n'économisaient pas assez en vue de leur retraite et que 9 millions d'entre eux pourraient se retrouver au-dessous du seuil de pauvreté après la cessation de leur activité. Les retraités contraints de travailler après 65 sont de un million et leur nombre a augmenté de 10% en 2005.

 

Le phénomène ne fait que commencer...

 

D’après un article du Point de Frédérique Andréani

 

La France reste un beau pays  ;-)

 

Les capitaux des grandes entreprises françaises sont détenus en grande partie par des fonds de pension anglo-saxon.

 

Certains voudraient que la France dispose des mêmes fonds de pension pour racheter une part des actions de ces grandes entreprises et qu'elles restent ainsi sous contrôle français.

 

L'idée est très bonne mais

 

1) elle est en contradiction avec le libéralisme qui veut que les grandes entreprises soient internationales.

 

2) L'histoire nous apprend que les petits actionnaires se sont toujours faits avoir et notamment que les fonds de pension finissent souvent en faillite.

 

Conclusion : L'idée est à creuser mais doit-être assortie d'une assurance garantissant un rendement minimum au moins équivalent à la caisse d'épargne plus un point

et puis surtout ne pas faire gérer le fond par l'employeur, il ne faut jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Jean    



Retraites

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo     Le 19-10-2018.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    1111555   dont aujourd'hui :   22    En ligne actuellement :  1      Total des clics   4191676