Non à la pensée unique ! Oui à la liberté

Bonjour     visiteurs jour : 99     Total clics   :   4283234


 


Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront (Louis Aragon)
A la poésie, l'art, la musique, la littérature, la sagesse, au romantisme et à toutes ces choses qui font que la vie vaut la peine d'être vécue !

Merci. Coucou et merci
 
Clics 3046

Décembre 2006

bush traque la presse antiaméricaine 

 

   
bush finance un logiciel pour traquer la presse anti-américaine 

 

Pendant que nos élites dissertent aimablement sur la liberté d’expression ils semblent ne pas voir la plus terrible des censures se mettre en place sous leurs yeux. Les Etats-Unis, encore eux, avec Yvan le terrible heu non pardon,  georges bush l’affreux s’attaquent à la liberté d’opinion, et pas pour rire mais à l’échelle mondiale. Partout dans le monde vous pourrez être inquiété pour avoir donné votre avis sur georges et sa politique foireuse et assassine. Cela grâce ou à cause des merveilles de l’informatique.

 

 

Nota : Nous apprenons que Pascal Sevran va être poursuivi par un état Africain pour avoir dit dans un de ses livres et dans une interview une vérité et une connerie pas bonnes à dire. Guy Béart a bien chanté « le premier qui dit la vérité ; il doit être exécuté ». En l’occurrence Pascal a pensé trouver une explication au problème de la famine des pays africains : leur accroissement trop rapide de la population. Cela est la vérité, même le F.M.I. le sait et agit du mieux qu'il peut pour traiter ce problème, mais lui il l’a dit plus crûment et avec une grosse connerie en prime sur les moyens d'y arriver. La connerie est-elle passible des tribunaux ? Le contrôle des naissances c'est un truc décrié par la gauche et ce sont des gouvernements de gauche qui l'on appliqué a commencer par la Chine communiste, et heureusement sinon elle allait à la catastrophe. L'Inde aussi lutte contre ce problème. Évidement ça ne pourra pas se résoudre facilement, il faut d’abord augmenter la qualité de la vie de ces pays ainsi que le niveau d’éducation. Mais ce n’est pas en poursuivant Pascal Sevran devant la justice que cela ira mieux. Le grand poète Schiller lui même a  écrit « Contre la stupidité les dieux eux-mêmes luttent en vain » bref bonjour censure.
 
Revenons aux maitres du monde, il faut bien les appeler par leur nom, cela évite la confusion.
Les Etats-Unis financent le développement d'un logiciel capable de détecter les opinions exprimées contre eux dans des articles de presse parus à l'étranger. Une arme de la lutte anti-terroriste qui inquiète les associations de défense des libertés.
 
Les Etats-Unis financent depuis l'été 2006 le développement de logiciels capables d'analyser les opinions exprimées sur les E.U. dans les journaux ou autres publications à l'étranger, et bien sûr Internet. Le but : jauger la dangerosité de ces propos pour déceler le plus tôt possible les menaces qui pèsent sur un pays en guerre contre le terrorisme. Tout cela n’est pas critiquable, il faut bien que les démocraties se défendent, et elles le font souvent trop mollement engluées dans des principes qu’elles ont tord d’appliquer à ceux qui n’en ont pas. Tout le dilemme est la, savoir sélectionner les cibles et les véritables motivations. Trois universités américaines – Pittsburgh, Cornell et Utah – ont reçu une subvention avec pour objectif de développer des programmes simples et efficaces pour être utilisés dans une vaste gamme d'applications informatiques.

 

Le logiciel devra distinguer les nuances d'un article, de la haine à l'admiration. Il s’agit rien moins que d’analyser le langage et les sentiments humain. Pour tester les produits développés il faudra les confronter  à plus 270.000 articles parus entre juin 2001 et mai 2002 qui évoquent soit les discours de Georges Bush sur l'axe du mal, ou les détentions de détenus à Guantanamo, ou bien encore la ratification du protocole de Kyoto. Du pain sur la planche. Vous ne voyez pas que les discours de georges bush soient qualifiés d’anti-américains ! Et pourtant la guerre en Irak est une vrai catastrophe humaine d’abord pour les Irakiens mais aussi pour le peuple états-uniens.

Le gouvernement américain veux également analyser les archives de toutes les données d'une source précise, qu'il s'agisse d'un forum de discussions, d'un organe de presse ou d'un journaliste. Déjà 180 sources dans le monde sont archivées et analysés actuellement. Et nous dormions sans le savoir…

 

Inspiré d'un article de L'Expansion du 10/10/2006  

 

  

Affaire Pascal Sevran.

 

Notre réaction a été spontanée vis à vis de la censure et des tribunaux, mais nous n'avions pas connaissance des propos exactes. Ils sont grossiers pour certains, scandaleux et indignes pour d'autres.

Doit t-on condamner ?

 

Moralement bien sûr surtout pour la partie scandaleuse et indigne.

 

Doit-on aller devant les tribunaux? franchement c'est excessif, quel est cette manie de tout faire régler par la justice ?

 

Quant à la grossièreté elle est devenue courante chez la nouvelle génération alors... que ce soit la bite des noirs ou celle des blancs c'est toujours une bitte vous n'allez pas en faire un fromage !

 

D'ailleurs au dico pour bite ou bitte il est dit "nom familier du pénis ou de la verge"

Familier, on dirait même plus, amical

 ;-)

Censure Mondiale...

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo     Le 19-11-2018.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    1115231   dont aujourd'hui :   99    En ligne actuellement :  1      Total des clics   4283234