Bonjour. visiteurs jour : 3457       Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Einstein     Santé corona


Un jour d'épaules nues où les gens s'aimeront (Louis Aragon)

A la poésie, l'art, la musique, la littérature, la sagesse, au romantisme,
toutes ces choses qui font que la vie vaut la peine d'être vécue !  
 

Une étoile est née : Ingrid Courrège, visitez son site.

  Accueil - Articles - Covid-19 20 - Musique - Cinéma - Culture - Classique - Ecologie - Ecrivains - Femmes illustres - Les Hommes - Paix - Poésie - Plan du site -



   

Novembre 2008      

 Et le pétrole qui baisse encore ! 


Les journalistes sont vraiment obsédés par les mauvaises nouvelles, en ce moment ils ont un choix surabondant. Dans cet océan de calamités il y a pourtant une bonne nouvelle, très bonne même : le pétrole est revenu à son cour d’avant la crise qu’il avait déclenché, plus bas même et il semble s’y tenir. Alors faisons leur travail : parlons-en.

 

 

Si la hausse du péttrole est la cause principale de la hausse des prix  avec la hausse des transports induite,  les prix non seulement des carburants mais de beaucoup de produits devraient baisser aussi ; un petit peu serait un minimum.

 

60 millions de consommateurs qui s’est passionné pour les billets d’avion début septembre pourrait faire la même chose avec le panier de la ménagère, mais le calcul est plus difficile évidement.

 

Le prix des carburants, j’ai trouvé du SP95 à 1,16 euros depuis une semaine bien moins cher que les 1.25 à 1.27 d’avant la crise.

Mais il y a mieux. Avec un pétrole bas l’économie est capable de redémarrer.

 


Robert             


vues  29391     En ligne actuellement :   30   Total des clics  16777216