Non à la pensée unique ! Oui à la liberté

Bonjour     visiteurs jour : 174     Total clics   :   4307605


 


Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront (Louis Aragon)
A la poésie, l'art, la musique, la littérature, la sagesse, au romantisme et à toutes ces choses qui font que la vie vaut la peine d'être vécue !

Merci. Coucou et merci
 
Clics 3151

Août 2009         

 

La destruction du World Trade Center

 

Le débat est lancé dans la communauté scientifique après une première publication du professeur Steven Jones
Sur les conseils de Noam Chomsky, et suite également à des critiques récurrentes des milieux universitaires, scientifiques et journalistiques, le professeur Steven Jones, assisté de quatre experts, a proposé un article à plusieurs journaux scientifiques. Un premier journal, The Open Civil Engineering Journal vient de publier cet article, après validation de son propre comité d'experts. Cette revue scientifique généraliste dépend de Bentham Science Publisher, qui couvre toutes les disciplines scientifiques et présente l'avantage d'être en accès libre.

Conclusion de cet article :


"Nous sommes d’accord avec le fait que les tours sont tombées à une vitesse proche de la chute libre, et ceci est un point de départ important. Nous sommes d’accord sur le fait que plusieurs mythes populaires, telle l’idée que l’acier des bâtiments a fondu à cause des incendies, ou bien que les tours étaient des tubes creux, ou encore que les étages se sont empilés les uns sur les autres, ont été invalidés. Nous sommes d’accord avec le fait que l’effondrement du WTC 7 (qui ne fut pas frappé par un avion) de 47 étages, est difficile à expliquer par un mécanisme dont les incendies seraient la cause, et que le NIST a (jusqu’ici) refusé de rechercher des résidus d’explosifs.


Notre équipe d’enquêteurs aimerait s’appuyer sur ces bases et correspondre avec celle du NIST, surtout depuis que ce dernier a candidement admis (en septembre 2007) : « (...) nous ne sommes pas en mesure de fournir une explication complète de l’effondrement total »."

 

 

 

Source : www.reopen911.info

L'association française ReOpen911 est une initiative citoyenne qui travaille, avec de nombreuses autres associations américaines et européennes, à informer les citoyens sur les attentats du 11 Septembre 2001.

 

Noam Chomsky : L'homme qui a tout compris du fonctionnement des médias. Les journalistes doivent d'abord penser à leur carrière, obéir à leur patron, satisfaire leurs clients les annonceurs, être rentables, et accessoirement informer le public. Heureusement avec internet des réseaux d'information échappant aux puissants et aux multinationales se mettent en place. Espérons qu'ils ne seront pas étouffés par un excès d'informations incontrôlables.

Pour voir la page qui lui est consacrée cliquer ici

 

 

Et le Pentagone, un avion de ligne qui l'a percuté ?

 

 

11 septembre 2001 suite

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 9-12-2018.   Titre  


Scorpio le 26-12-2012. A Chris
Je n'ai jamais vu une balle de fusil se désintégrer! Elles sont même couramment utilisées pour les enquêtes criminelles ;-)


Candide le 11-10-2011. Bonjour Chris
Explications très intéressantes mais comment un avion en aluminium a t'il pu perforer tant de murs en béton ? Il est allé jusqu'au centre du bâtiment en traversant plus de 4 murs. Et la roue à ailette de réacteur qui a été photographiée et que des experts affirment ne pas correspondre à un réacteur d'avion de ligne (diamètre trop petit) mais à un chasseur ou un missile de croisière avec tête perforante. Et pourquoi une seule ? Les ailettes en titane sont pratiquement indestructibles.

ET pourquoi avoir ramené la queue de l'avion 8 jours plus tard sur la pelouse pour faire une photo ? Si la queue de l'avion était telle qu'on nous l'a montrée huit jours plus tard pourquoi ne pas l'avoir photographié et filmée tout de suite ? Le seule morceau qui donc ne s'était pas entièrement désintégré.

Cela ne signifie pas que l'on croit que ce sont les américains eux-même qui ont fait le coup, les thèses de complot les plus folles sont probablement propagées par le gouvernement américain lui même pour discréditer ceux qui se posent des questions.


chris le 9-10-2011. Affaire élucider
l'avion n'a pas atteint de cette façon, les ailes ce sont disloquer avant l'impacte et l'avion était pencher sur le coté il a donc toucher le sol et l'avant de l’appareil a pénétrer au niveau du rez de chaussez comme un obus, les structure d’acier du pentagone sont spécifique, des centaines de piliers soutenaient tout le bâtiment prévu pour soutenir des charges importante de dossier travaux effectuez en 1990, 50 de ces piliers on cédez sous la puissance du choc mais la structure global était plus complexe que ça elle aurait permit au étages supérieur de restez debout une vingtaines de minutes, l'avion est entrer dans le bâtiment à plus de 800 km/h à cette vitesse les piliers était devenu une masse de plus de 300 fois supérieur à la normal l'avion en lui même c'est désintégrer dans le bâtiment (il est entrer comme une balle de fusil) et les ailes ce sont disloquer instantanément, il était et étrange de voir comment es que le moteur gauche n'as pas fait de dégâts au bâtiment, c’était du à l'angle de pénétration en vérité l'avion était pencher à gauche c'est donc le sol qui à pris l'impacte de l'aile gauche le moteur étant entrer dans le bâtiment (en bas a gauche) et des morceaux d'aile était bel est bien retrouver sur les lieux, => vu de l’extérieur on à pas l'impression qu'un avion a heurter de plein fouet le pentagone... pourtant plus de 200 personnes sont mortes, l'avions à fait comme une balle de fusil et c'est littéralement désintégrer... puis les étages supérieur ce sont affaisser... Le bâtiment avait des vitres anti explosion est une structure super solide, et on ne voit pas l'image du crash parce que la seule camera avec l'angle film images par image avec intervalle d'une seconde à 800 Km/h il n'aura fallut qu'une fraction de seconde à l'avion pour toucher sa cible et ne pas être filmer par la caméra, mais l'explosion de l’impacte est bien la est montre sa force destructrice


Ben le 9-8-2009. ...
C'était pas des avions mais ces cerf volants télécommandés

 

Total des visiteurs  :    1118472   dont aujourd'hui :   174    En ligne actuellement :  3      Total des clics   4307605