Non à la pensée unique ! Oui à la liberté

Bonjour     visiteurs jour : 107     Total clics   :   4012037


 


Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront (Louis Aragon)
A la poésie, l'art, la musique, la littérature, la sagesse, au romantisme et à toutes ces choses qui font que la vie vaut la peine d'être vécue !

Merci. Coucou et merci
 
Clics 2438

16/10/2006


Un miracle dans un monde libéral assoiffé d’argent

 

 

Siemens renonce à augmenter de 30% le salaire de ses principaux dirigeants et attribue les 5 millions d'euros ainsi économisés à un fonds spécial de 35 millions d'aide (au reclassement) pour les 3.000 salariés de BenQ Mobile, qui a déposé le bilan.

 

BenQ Mobile est l'ancienne division de téléphones portables de Siemens, cédée au taiwanais BenQ l'an dernier avec un gros chèque pour convaincre le repreneur malgré déjà un gros déficit.
 
Cette augmentation de salaire de 30%, avait fait bondir les syndicats, les politiques et même de l'évêque de Trèves.

 

Klaus Kleinfeld,  patron de Siemens a expliqué « Nous avons maintenant une nouvelle situation et nous voudrions donner aux gens un signe de solidarité ».

 

La chancelière Angela Merkel a personnellement téléphoné à M. Kleinfeld. « J'ai fait comprendre à Siemens que cette entreprise de tradition avait une responsabilité particulière ».

Merveilleux pays que l’Allemagne ou les politiques qui gouvernent sont respectés et écoutés.

 

Pour le syndicat IG Metall c’est « un petit signe » de bonne volonté mais « même pas une goutte d'eau dans la mer » face aux besoins. Ben voyons les syndicats ne sont jamais contents. On peut les comprendre lors d’une fermeture d’usine, mais tout de même des patrons qui renoncent à leurs augmentation ça mérite quand même d’être salué. La prochaine fois qu’ils s’augmenteront de 30% les syndicalistes ne diront pas que c’est une goutte d’eau ni même de vin, pas vrai les copains !

 

Le groupe cherche preneur pour deux autres divisions, les télécommunications et l'informatique, qui rassemblent 12.000 salariés. Ceux-ci craignent que le même scénario se reproduise. Et il n’y aura plus de cagnotte patronale.

Souhaitons une fin heureuse à ce drame économique. 

Plus de justice ? Si on veux on peux !

 

 

Total des visiteurs  :    1092990   dont aujourd'hui :   107    En ligne actuellement :  2      Total des clics   4012037