Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront (Louis Aragon)
A la poésie, l'art, la musique, la littérature, la sagesse, au romantisme et même à la folie heureuse,
toutes ces choses qui font que la vie vaut la peine d'être vécue !

Merci. Coucou et merci
AccueilActualitéArticlesBonnes NouvellesMusiqueChanteursCinémaCultureClassique
DiversEcologieÉcrivainsEntreprisesFemmes illustresle Fil d'ArianeForumHistoire/GéoLes Hommes
HumourMartyresMondeNouvellesPaixPeinturePhiloPoésiePolitique
SciencesSculpturePlan du site
Les 10 ans de free
Les jeux Olympiques
Le 1er Musée et la bibliothèque d'Alexandrie
My Banquier is rich !
Le Canada félicite Obama
L'après pétrole
Fini le pétrole
Temps pourri
Bourse et salaires
Pollution automobile
L'Angleterre n'est pas en Europe !
Jacques Chirac en Chine
Les sans domicile
Les charges salariales baissent
Immigration concertée
Immigration
C'était Mitterrand
Rainbow Warrior
Les pays pauvres (suite)
La surconsommation
Les excès de certains rappeurs
Les tueurs en série
Le non à la constitution européenne
Violences conjugales
Albert Einstein
Environnement
Sommaire
Clics 4747
Hello  

Le fil d'Ariane

 Août  2006  

Avril 2009 ,

article prémonitoire, non seulement elles exagèrent avec des tarifs prohibitifs mais en plus elles jettent l'argent par les fenêtre en faisant des ponts d'or à leurs cadres dirigeant, sans obligation de résultat, et achètent n'importe quoi. Comment croire qu'un crédit immobilier peut prendre e la valeur puisque la somme restant due est fixe ? En vendant la maison hypothéquée plus cher que le solde du crédit ? Bref, ils ont voulu escroquer les petites gens et ça leur est retombé sur le pif.

 

Le drame c'est qu'on soit obligé de les renflouer, car dans ces conditions comment les empêcher de recommencer ?

 

Les banques exagèrent

 

Les associations de défense des consommateurs accusent les banques de ne pas respecter leurs engagements sur les prix.

 

Les banques facturent toutes sortes de service a des prix leur offrant de belles marges. Tous les établissements financiers se serrent les coudes et il est impossible de trouver des écarts de prix significatifs. L’obligation de déposer son argent dans une banque devrait créer des contraintes telles que les clients ne soient pas pris en otages.

 

Bruxelles vient de juger abusives les commissions prélevées sur les cartes de crédit. Les groupes de cartes au lieu de se faire concurrence s'associeraient pour négocier avec les détaillants, et ne proposeraient à ces derniers qu'une offre unique. Il s’agirait donc d'abus de position dominante.

 

Allez les associations de consommateurs défendez nous, nous sommes face a un quasi monopole.

 

Cher François Hollande qui n'aimez pas les riches, pourquoi ne vous emparez-vous pas du problème des banques qui exploitent leurs clients riches ou pauvres ? Il vaut peut-être mieux pas ? Il en sortirait probablement une nouvelle ségrégation ou les français moyens seraient une fois de plus des exclus
 


Les commentaires sont du traducteur et n'engagent aucunement sa responsabilité ni celle de ses voisins. Le seul tribunal con-et-pétant irrévocable est celui des flagrants-délires.

 

 

Jean         
"> 3
Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo Le 14-12-2019. Titre


et  Total des clics  831722